Comment fonctionne les appareils photo instantanés ?

appareils photo instantanés

Le film argentique instantanée est remarquable car il possède son propre studio de développement intégré. Pour comprendre comment cela fonctionne, il faut comprendre comment fonctionne le film photographique traditionnel. Le film à une base en plastique recouverte de particules de composés d’argent (plus précisément des grains d’halogénure) sensibles à la lumière.

Le film noir et blanc a une couche de composé d’argent, tandis que le film couleur a trois couches : la couche supérieure est sensible à la lumière bleue, la couche du milieu est sensible au vert et la couche inférieure est sensible au rouge. Lorsque vous exposez le film, les grains sensibles de chaque couche réagissent à la lumière de cette couleur et vont se trouver impressionnés. Vous obtenez ainsi un enregistrement chimique de la lumière et de la couleur.

Pour transformer cela en une image, vous devez développer le film. Un révélateur chimique transforme les particules exposées d’argent. Le film est ensuite traité avec trois révélateurs de couleur différents. Les trois couleurs de colorant sont le cyan (une combinaison de lumière verte et bleue), le magenta (une combinaison de lumière rouge et bleue) et le jaune (une combinaison de lumière verte et rouge).

Chaque révélateur réagit avec l’une des couches de couleur du film. Dans un film d’impression ordinaire, les révélateurs colorés s’attachent aux particules qui ont été exposées.

Sur les films couleur, les révélateurs colorés se fixent aux zones non exposées. Les films couleur développés ont une image négative – les couleurs apparaissent à l’opposé des couleurs de la scène originale.

Sur les diapositives, les deux colorants qui se fixent à la zone non exposée se combinent pour former la couleur capturée sur la couche exposée. Par exemple, si la couche verte est exposée, les colorants jaune et cyan se fixent de chaque côté de la couche verte, mais le colorant magenta ne se fixe pas à la couche verte. Le jaune et le cyan se combinent pour former le vert.

Le procédé de développement du film instantané combine les couleurs de la même manière que les diapositives. Il comporte les mêmes couches de grains sensibles à la lumière que les films traditionnels, le tout disposé sur une feuille de plastique. Cependant, le film contient également plusieurs couches supplémentaires. Ces couches contiennent tous les produits chimiques nécessaires au processus de développement.

Sous chaque couche de couleur, il y a une couche de développement contenant des révélateurs de colorants. Toutes ces couches se trouvent au-dessus d’une couche de base noire, et sous la couche d’image, la couche de fixateur et la couche d’acide. Cette disposition est essentiellement une réaction chimique en chaîne qui attend d’être mise en route.

Comment se développe un film instantané

L’élément qui déclenche le processus de développement est le réactif, un mélange d’opacifiants, d’alcalin, de pigment blanc et d’autres éléments. Le réactif se trouve dans une couche juste au-dessus des couches photosensibles et juste en dessous de la couche de l’image. Avant de prendre la photo, le matériau réactif est rassemblé en une goutte au bord de la feuille de plastique, à l’écart du matériau photosensible. Cela empêche le film de se développer avant d’avoir été exposé.

Après avoir pris la photo, la feuille de film sort de l’appareil photo, à travers une paire de rouleaux. Les rouleaux étalent le matériau réactif au milieu de la feuille de film, comme un rouleau à pâtisserie. Lorsque le réactif est étalé entre la couche d’image et les couches sensibles à la lumière, il réagit avec les autres couches chimiques du film. Le matériau opacifiant empêche la lumière de filtrer sur les couches inférieures, de sorte que le film n’est pas entièrement exposé avant d’être développé.

Les réactifs chimiques se déplacent vers le bas à travers les couches, transformant les particules exposées de chaque couche en argent métallique. Les produits chimiques dissolvent ensuite le colorant du révélateur pour qu’il commence à se diffuser vers la couche d’image. Les zones d’argent métallique de chaque couche – les grains qui ont été exposés à la lumière – saisissent les colorants pour qu’ils ne remontent plus.

Seuls les colorants des couches non exposées remonteront vers la couche d’image. Par exemple, si la couche verte a été exposée, aucun colorant magenta n’atteindra la couche d’image, mais le cyan et le jaune le feront. Ces couleurs se combinent pour créer un film vert translucide sur la surface de l’image. La lumière qui se réfléchit sur le pigment blanc du réactif traverse ces couches de couleur, de la même manière que la lumière d’une ampoule traverse une diapositive.

Sur les films pour appareils photo instantanés, l’ensemble du processus de développement est disposé en couches chimiques. Lorsque le réactif pénètre au-dessus des couches photosensibles, il lance le processus.

Les films argentiques instantanés contiennent l’intégralité du processus de développement dans des couches chimiques. Lorsque le réactif pénètre au-dessus des couches photosensibles, il déclenche le processus.

En même temps, ces réactifs chimiques agissent vers le bas à travers les couches sensibles à la lumière, d’autres réactifs chimiques agissent à travers les couches supérieures du film.

La couche acide du film réagit avec l’alcalin et les opacifiants du réactif, ce qui rend les opacifiants transparents. Cela vous permet de voir l’image ci-dessous. La couche de temporisation ralentit le réactif sur son chemin vers la couche acide, pour donner au film le temps de se développer avant d’être exposé à la lumière.

Si vous regardez une photo en train de sortir d’un appareil instantané, vous assistez en fait à cette dernière réaction chimique. L’image est déjà développée en dessous – vous regardez simplement la couche d’acide éclaircir les opacifiants du réactif pour que l’image devienne visible.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez vous rendre sur le site PrintYourLife.fr qui a listé et testé les différents appareils instantanés existants.