Vous êtes ici

 
Share page with AddThis

Feu vert pour la mission SVOM pour l'étude des sursauts gamma

Vue d'artiste du futur satellite SVOM
Proposé par: 

OSU Institut Pythéas (OSU-IP)

De nombreux sites sur Marseille et en Région
http://www.osupytheas.fr / Facebook : OsuInstitutPytheas / Twiter : @OsuPytheas
06/01/2017

Mardi 13 décembre 2016, le Conseil d’Administration du CNES a approuvé l’engagement de l’agence spatiale française dans la mission scientifique sino-française SVOM (Space-based multiband astronomical Variable Objects Monitor).

Le satellite SVOM sera lancé en 2021. Son objectif scientifique sera de scruter les sursauts gamma, ces bouffées ultra-énergétiques qui nous atteignent depuis l’Univers tout entier. Le CNES et les laboratoires de recherche français (du CNRS, des universités et du CEA) fourniront des éléments-clés pour cette mission. Dix laboratoires du CNRS sont impliqués dans ce projet.

Côté Marseille, le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille – LAM (AMU/CNRS) est un des acteurs majeurs de cette collaboration sino-française et sur Marseille, il pourra compter sur la participation du Centre de Physique des Particules de Marseille – CPPM (AMU / CNRS) qui contribuera à la préparation de la mission. Le LAM est en effet un des initiateurs du projet et Stéphane Basa, directeur de recherche CNRS, coresponsable de la mission, porte ce projet depuis 2005.

De plus, le LAM est responsable d’un volet fondamental de la mission : le télescope de suivi au sol. L’Observatoire de Haute Provence est également fortement impliqué dans la réalisation de ce télescope robotique d’1,3 mètre. C’est d’ailleurs à l'OHP que le télescope sera testé au cours du second semestre 2018 avant d’être installé au Mexique pour le suivi des opérations du satellite. Dans ce cadre, le LAM est également responsable de la collaboration avec l’Université Nationale Autonome du Mexique qui hébergera le télescope.

Lire le communiqué de presse

Dans le même domaine: